Retraite

5 étapes clefs pour préparer sa retraite sereinement

Le passage à la retraite marque le début d’une nouvelle expérience personnelle et financière. Si cette transition est importante, elle ne doit pas nécessairement arriver avec son lot de contrariétés. Une retraite réussie se construit tout au long de la vie professionnelle. Mais comment et par où commencer ? Pour vous aider à bien comprendre comment préparer sa retraite sereinement, nous vous avons préparé un guide en 5 étapes clefs.

Conservez vos documents

L’anticipation est la première clef d’une retraite bien préparée. Alors que le nombre de cotisants ne cesse de diminuer et que l’âge de départ à la retraite risque de reculer, les trimestres cotisés valent cher. Pour ne pas risquer d’en valider sur le tard, gardez précieusement vos bulletins et preuves de salaire dès votre premier emploi, car les versions numériques ne sont pas éternelles.

Constituez votre épargne de long terme

Diversifier ses sources de revenu reste le meilleur moyen de s’assurer une retraite sereine. N’hésitez pas à équilibrer vos investissements entre capitaux financiers sécurisés, et éléments de patrimoine. N’oubliez pas de conserver une épargne de précaution.

Sortez progressivement des produits les plus risqués à mesure que vous approchez de votre date de départ à la retraite. Optez pour de l’épargne de long terme, à horizon plus de 5 ans. Vous pouvez souscrire une assurance vie ou envisager une épargne défiscalisée comme le Plan épargne entreprise (PEE),  si vous êtes sujet à un taux d’imposition important.

Réalisez des simulations de retraite régulières

À partir de 35 ans, et tous les 5 ans ensuite, des informations concernant vos droits à la retraite vous sont envoyées via le Relevé Individuel de Situation (RIS). Profitez-en pour réaliser des estimations sur votre pension de retraite. Elles seront affinées par votre Estimation Indicative Globale reçue aux alentours de 55 ans. Vous pouvez aussi réaliser un bilan de retraite avec un gestionnaire de patrimoine, afin d’obtenir une projection de vos revenus futurs.  Enfin, informez-vous sur les aides complémentaires éligibles. Si vous disposez d’une aide au logement par exemple, ou d’une pension d’invalidité, celles-ci continueront à vous être versées en plus de votre retraite. Vous pouvez également simuler votre retraite sur le site du gouvernement.

Cotisez aux trimestres manquants

Certaines périodes chômées ou non travaillées peuvent donner lieu à des trimestres incomplets, qu’il vous faudra valider à posteriori. En reprenant votre RIS n’hésitez pas à acheter les trimestres manquants. Si vous avez cotisé à l’étranger, et notamment dans un pays d’Europe, pas de panique. Les régimes de retraite étant coordonnés, vous pourrez faire valoir vos droits. Une pension supplémentaire relative au pays dans lequel vous avez travaillé vous sera versée.

Planifiez votre départ

L’âge légal à partir duquel vous pouvez liquider votre régime obligatoire se situe entre 60 et 62 ans. Cependant, si vous souhaitez éviter une décote, il vous faudra partir entre 65 et 67 ans. Si possible, retardez votre départ à la retraite pour avoir droit à un bonus. Assurez-vous d’avoir engrangé suffisamment de points et de trimestres pour éviter les malus. Vous avez un doute ? Le site du gouvernement vous permet d’en apprendre plus sur les conditions de retraite à taux plein . Lorsque vous êtes prêt à partir, demandez la liquidation de votre retraite 4 à 6 mois avant votre départ et informez en votre employeur. Votre demande de retraite en ligne peut être effectuée sur le site de la CARSAT.

Antoine Foglio

Recommandations