contrat assurance

Assurance-vie, assurance auto… Faut-il souscrire des offres 100% en ligne ?

Moins chers, plus nombreux… Les contrats d’assurance souscrits via Internet ont le vent en poupe. Mais faut-il pour autant miser dessus ?

Sur le papier, souscrire une assurance en ligne – qu'il s'agisse d'une assurance habitation, d'une assurance pour votre véhicule ou bien d'une assurance-vie – revêt quantité d'avantages. Non seulement les offres sont nombreuses (notamment grâce aux comparateurs d'assurances mis à votre disposition sur Internet) mais en plus, les prix affichés se révèlent plus attractifs. Tout comme les rendements de certaines enveloppes comme l'assurance-vie qui, là encore, semblent plus intéressants.

Souscrire une assurance en ligne : plus de simplicité, plus de souplesse ?

De fait, contrairement aux assurances traditionnelles souscrites dans un réseau d'agences physiques, toutes les démarches peuvent être effectuées en ligne, directement sur le site de l'assureur ou par téléphone.

Parce que tout s'opère via Internet, les documents peuvent être transmis par mail. Ce qui permet d'accélérer la souscription.

Côté tarifs, ils apparaissent souvent moins élevés que ceux proposés par les assureurs traditionnels. Les frais de gestion des assureurs en ligne étant moins importants puisqu'ils n'ont pas de réseaux physiques à administrer.

Assurance-vie : des frais de contrats qui peuvent sensiblement varier

Assurance-vie souscrite via un réseau physiqueAssurance-vie souscrite en ligne
Frais d'entrée : jusqu'à 5%Frais d'entrée : 0%
Frais de gestion : jusqu'à 1,2% par anFrais de gestion : entre 0,5 et 1% par an
Frais de sortie possibles selon les assureursFrais de sortie : 0%*

*Pourcentages moyens donnés à titre indicatif.

A noter, par ailleurs, que ce n'est pas parce qu'une offre vous est proposée par Internet qu'elle se veut moins qualitative que celle qui vous serait proposée dans le cadre d'une souscription traditionnelle. Bien souvent, les contrats en question sont gérés par les mêmes assureurs que les contrats souscrits par l'intermédiaire de votre banque.

Quelque soit la typologie d'assurance que vous souhaitiez souscrire, le fait d'opter pour une souscription 100% dématérialisée peut comporter quelques risques. Parce que vous n'êtes pas spécialisé dans tout ce qui à trait au monde de l'assurance, encore moins au domaine que vous souhaitez couvrir, vous n'êtes pas forcément toujours au fait des rouages et des mécanismes qui régissent les différents types d'assurance. 

Le fait de pouvoir vous entretenir avec un conseiller de visu afin de pouvoir poser toutes vos questions demeure, à ce titre, essentiel. Comparer les prix servis par les assureurs sur Internet grâce aux comparateurs est une chose, pouvoir échanger avec un conseiller en est une autre…

De fait, dans le secteur de l'assurance, les conseillers ont, tel que leur titre le suggère, non seulement un devoir de conseil, mais se doivent également d'insister sur les éventuelles complexités des contrats. L'objectif étant, pour eux, de vous proposer une offre qui répond au mieux à vos besoins.

Pour vous assurer de la fiabilité de votre interlocuteur – que vous souhaitiez souscrire une offre en ligne ou passer via un réseau physique – n'hésitez pas à vous rendre sur le site de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) qui vous orientera vers le site Refassu.fr. Ce dernier tient quotidiennement à jour le registre des organismes d’assurance autorisés à exercer en France.