assurance vie

Assurance vie : comment récupérer son argent sans payer d'impôts ?

Plébiscitée dans notre pays, l’assurance vie est un produit d’épargne à moyen ou à long terme qui possède de multiples avantages. Les gains qu’elle produit ne sont ainsi pas systématiquement imposables ! Zoom sur les cas où ils peuvent échapper à l’impôt.

Selon la Fédération Française de l’Assurance, les cotisations liées aux assurances vie s’élevaient à 9,4 milliards d’euros en septembre 2020.

Régis par le code des assurances, les contrats d’assurance-vie garantissent le versement d'un capital ou d'une rente à la personne désignée dans le contrat.

Les gains qu’ils produisent ne sont pas imposables tant que vous ne n‘effectuez pas de retrait. Quand vous décidez de les récupérer, ils deviennent imposables sauf dans différentes situations.

Ancienneté

Si votre contrat a été souscrit il y a plus de 8 ans, vous bénéficiez d’un abattement et vous pouvez récupérer chaque année jusqu'à 4 600 euros (si vous êtes seul) ou 9 200 euros (si vous êtes marié ou pacsé) sans payer d'impôt.

Si vous avez souscrit votre contrat avant 1983, les gains liés aux versements effectués jusqu’au 9 octobre 2019 sont non imposables tout comme ceux liés aux versements effectués jusqu’au 25 septembre 1997 si votre contrat a été passé entre 1983 et 1997.

Les gains liés aux versements faits entre le 26 septembre et le 31 décembre 1997 le sont également s'ils étaient programmés ou s’ils étaient exceptionnels et ne dépassaient pas 200 000 Francs. 

Epreuves de la vie

Vous n’avez pas non plus à payer d’impôts si vous clôturez votre assurance vie en raison d’accidents de la vie comme un licenciement, une mise à la retraite anticipée, une invalidité de 2ème ou 3ème catégorie ou la fin d'une activité suite à une liquidation judiciaire. L’événement en question peut vous affecter vous ou votre conjoint.

Pour pouvoir bénéficier de cet exonération, vous devez clôturer votre assurance-vie et pas seulement effectuer un retrait partiel et le faire avant la fin de l’année suivant celle qui a été marquée par l’accident en question.

Transformation de l’épargne en rente ou transfert sur un PER

Vous pouvez aussi bénéficier d’une exonération totale d’impôt si vous liquidez votre assurance vie en rente viagère et que cette disposition était prévue dans votre contrat lors de sa signature.

Enfin, si vous effectuez des retraits sur une assurance vie souscrite depuis plus de 8 ans et que vous transférez les sommes sur un Plan d'Epargne Retraite (PER), vous bénéficiez d’une exonération d’impôts jusqu’à 4600 euros par an si vous êtes célibataire ou 9200 euros si vous marié(e). Autre avantage et pas des moindres, vous pouvez cumuler cette exonération avec l’abattement lié aux retraits effectués sur une assurance vie d’au moins 8 ans.

Bon à savoir

Attention, pour profiter de cette exonération, vous devez effectuer les retraits avant le 1er janvier 2023 et votre assurance vie doit avoir été souscrite depuis plus de 8 ans. Vous ne devez pas être à moins de 5 ans de la retraite et vous devez verser en totalité les sommes prélevées avant la fin de l’année.