Retraite

Comment équiper le logement pour prévenir des chutes ?

Les chutes représentent la première cause de mortalité chez les personnes âgées : 12 000 sont mortelles chaque année. C’est pourquoi la prévention est fondamentale. Elle passe par l’aménagement du domicile qui est le lieu principal où les accidents se produisent.

Première cause de mortalité des plus de 65 ans, les chutes occasionnent un coût à l’État de deux milliards d’euros par an. En effet, plus les personnes sont fragiles et plus les conséquences des chutes sur la santé sont lourdes, entraînant des pertes d’autonomie et des conséquences psychologiques importantes, notamment chez les plus anciens. Toutefois, une bonne observation et des gestes simples permettent de réduire les risques.

Identifier les risques potentiels

Les chutes au domicile sont fréquentes. Elles interviennent souvent la nuit lorsque la personne se lève pour boire ou pour aller aux toilettes. Débarrasser les axes de passage est donc essentiel. Cela implique de repousser contre les murs les meubles et les objets gênants ou qui représentent un danger, de coller les tapis au sol, de supprimer les revêtements glissants, de ranger les  câbles et les fils électriques et d’installer des barres de sécurité dans les escaliers, dans les WC et les salles de bain où les risques de glissage sont élevés. Par ailleurs, la vérification de la puissance de l’éclairage et l’installation de  veilleuses permet de sécuriser les déplacements nocturnes. Il est également préférable de remplacer les draps qui peuvent entraver les jambes par des housses de couette.

L’observation du comportement des personnes chez elles permet de mieux adapter leur appartement en fonction de leurs habitudes.

Minimiser les accidents dans le jardin

L’extérieur de la maison peut aussi favoriser les chutes s’il n’est pas correctement aménagé. Au jardin, les risques sont multiples. Se prendre les pieds dans des ronces, dans un tuyau d’arrosage mal enroulé, heurter un obstacle dans une allée, être bousculé par le chien, ou glisser en raison d’un éclairage insuffisant est fréquent. C’est pourquoi l’entretien régulier du jardin est important. Il est également recommandé de privilégier le port de chaussures de sport qui maintiennent la cheville plutôt que celui de chaussons ou de pantoufles sans maintien et aux semelles glissantes.

Les alarmes peuvent sauver des vies

Équiper le domicile d’une personne âgée de caméras et d’une alarme peut se révéler salvateur. Si la caméra permet à un proche de confiance de surveiller à distance que tout se passe bien, certains systèmes se déclenchent en cas de chute et alertent immédiatement l’aidant ainsi que le centre de secours. En cas de chute, plus l’intervention des secours est rapide et plus la personne âgée réduit un risque de perte d’autonomie. 

Il existe des dispositifs reliés à des plateformes ouvertes 24 heures sur 24 et qui vont pouvoir réagir immédiatement si une modification du comportement de la personne est signalée par la box installée au domicile.

Enfin, une bonne hygiène de vie, une consommation limitée d’alcool et de médicaments, la pratique d’une activité sportive et une surveillance régulière de la vision sont évidemment indispensables et participent aux mesures de prévention dans le cadre du maintien des personnes âgées au domicile.

Sandrine Y.

Recommandations