Cure thermale : les conditions de remboursement de sa mutuelle

Soumis par admin le lun 08/02/2021 - 14:17
cure thermale

Cure thermale : pour quelle pathologie ?

Sous certaines conditions, la cure thermale peut être prise par la sécurité sociale. Tout d’abord, elle doit obligatoirement être prescrite par un médecin. En effet, la cure thermale est prescrite dans le cadre du traitement d'une maladie chronique. Il ne faut pas la confondre avec la thalassothérapie, qui ne propose des prestations préventives.

De plus, l’Assurance maladie ne prend en charge que 12 orientations thérapeutiques. Parmi celles-ci, on peut citer

  •         La dermatologie
  •         Les affections urinaires et maladies métaboliques
  •         La rhumatologie
  •         Les voies respiratoires

D’autres conditions doivent être respectées pour une prise en charge, notamment.

  •         L'établissement thermal doit être agréé
  •         Une seule cure thermale pour une affection est remboursée par an
  •         La durée ne peut pas excéder 18 jours de traitements effectifs.
  •         Un nombre précis de séances est indiqué

 

Cure thermale : quels remboursements par la sécurité sociale ?

La sécurité sociale rembourse à 70% les forfaits de surveillance médicale sur la base des tarifs conventionnels. La partie qui correspond aux soins et traitements de la cure thermale est, elle, remboursée à 65%. La demande de prise en charge à la sécurité sociale se fait en remplissant un formulaire à télécharger en amont de la cure.

Enfin, des frais annexes à la cure thermale peuvent être pris en charge comme des frais médicaux, les frais de transport et d'hébergement, sous condition de ressources. Pour cela, il faut que les revenus déclarés dans la demande de prise en charge adressée à la sécurité sociale soient inférieurs à 14 664 euros par an.

Cure thermale : quels remboursements complémentaires des mutuelles ?

Ainsi, même après les remboursements de la sécurité sociale, il reste des dépenses que peut couvrir une mutuelle.

Il y a le ticket modérateur, dont s’occupe la mutuelle dans la plupart des contrats.

Les établissements de cures thermales peuvent légalement facturer un complément tarifaire aux curistes, dans la limite d'un plafond fixé par la Sécurité sociale. Ces dépenses sont remboursées par des mutuelles en fonction des contrats, il faut donc bien comparer les garanties.  De plus, il faut faire attention aux délais de carence : en effet, certaines mutuelles ne remboursent les cures thermales qu’après plusieurs années de cotisation, pour éviter les effets d’aubaine.

Les soins de confort, comme des chambres plus confortables, sont en revanche assez rarement couverts par les mutuelles.

En raison du coût d’un séjour en cure thermale, les cotisations à payer pour les contrats de mutuelles incluant ces garanties sont assez chères. Ainsi, il n’est pas utile d’inclure le remboursement si vous ne pensez pas en faire usage dans les prochaines années ou si vous n’avez pas d’appétence pour ce type de soin.

Catégories