Retraite

Quel placement choisir pour préparer sa retraite ?

En moyenne, un salarié perd environ 30 % de sa rémunération à la retraite. Et pour les indépendants, jusqu’à 50 %. Pour de nombreux Français, l’épargne privée apparaît comme la solution pour assurer un complément de revenus. Quels placements sont à privilégier aujourd’hui ?

L’assurance-vie

De tous les placements, c’est de loin le préféré des épargnants français notamment pour préparer sa retraite. Le capital placé est alimenté par des versements pendant toute la durée de vie du contrat, et propose de meilleurs rendements que certains placements plus classiques.

Pourquoi est-ce intéressant pour la retraite : l’épargne reste disponible à tout moment, mais la fiscalité avant le 8ème anniversaire du contrat est lourde. D’où l’intérêt de laisser son capital fructifier le plus longtemps possible, au moins sur ce temps, sans faire de retrait.

S’il souhaite percevoir un revenu régulier une fois à la retraite, l’assuré peut choisir un contrat avec une option de retraits partiels programmés ou automatiques ou sous forme de rentes versées chaque mois ou chaque trimestre. Le montant de la rente correspondant à une partie du capital placé et des gains réalisés.

Le plan d’épargne retraite (PER)

Disponible depuis 2019, le PER remplace progressivement les autres plans d’épargne retraite. Il se décline sous trois formes : un PER individuel et deux PER d’entreprise. Le PER individuel succède au contrat Madelin et au PERP, quand les PER d’entreprise succèdent au Perco et au contrat article 83, avec la possibilité de transférer l’épargne des anciens plans déjà ouverts sur ce nouveau plan. 

La souscription à ce plan donne lieu à l'ouverture d'un compte titres ou à l'adhésion à un contrat d'assurance de groupe réalisé avec une société spécialisée.

Le PER individuel est d'abord alimenté par des versements volontaires. La gestion ensuite des sommes versées se réalise suivant le principe de la gestion pilotée avec une épargne investie sur des actifs plus ou moins risqués en fonction de l’âge. 

Pourquoi est-ce intéressant pour la retraite : le PER individuel est un produit d’épargne à long terme. Il a pour but de permettre la constitution d’un capital en vue de se préparer un complément de revenus pour la retraite, avec deux phases, la phase d’épargne et la phase de retraite où est ensuite délivré un capital ou une rente. Chacun peut y consacrer le budget qu’il souhaite même s’il est conseillé de consacrer 10 % de ses revenus dès l’âge de 40 ans.

Le PEA

Le Plan d’Epargne en Actions est un placement bancaire, qui se présente comme un compte-titres associé à un compte bancaire. Concrètement, cela reste simple : l’épargnant effectue des versements libres ou programmés depuis son compte-titre au PEA.

Pourquoi est-ce intéressant pour la retraite : il est conseillé de le conserver au moins 5 ans car passé ce délai, les plus-values et dividendes sont exonérés d’impôt sur le revenu. Une fois retraité, l’épargnant peut sortir du PEA via une rente viagère défiscalisée ou sous forme de capital.

L’investissement locatif

Acheter un appartement pour le louer par la suite représente un bon moyen de se constituer un complément de revenus à la retraite. Certains investissements notamment liés à la loi Pinel sont partiellement défiscalisés et permettent de réduire ses impôts sur le revenu. Mais pour en profiter, il faut s’engager à louer le bien pour une durée minimum (jusqu’à 12 ans) et appliquer des loyers plafonnés. 

Pourquoi est-ce intéressant pour la retraite : les loyers perçus dans un premier temps servent à rembourser le crédit. Et une fois l’emprunt remboursé, ils constituent un revenu récurrent. Il est  cependant important de prendre en compte le paiement de la taxe foncière et les travaux d’entretien et de rénovation qui incombent aux propriétaires.

Par Florence Massin

Recommandations