formation

Seniors, comment financer sa formation ?

Se former est un droit et il est possible de suivre une formation tout au long de sa vie professionnelle quel que soit son âge ou son niveau d’expérience. Les seniors qui envisagent de donner un nouvel élan à leur carrière peuvent recourir à plusieurs solutions pour financer leur  projet de reconversion. Le point sur ces dispositifs.

Les personnes âgées de plus de 50 ans qui souhaitent suivre une formation pour évoluer dans leur métier, changer de statut ou de secteur d’activité sont concernés par les dispositifs de financement. En effet, les formations professionnelles sont rarement gratuites et à moins de s’auto financer, il va être nécessaire de recourir à une aide extérieure pour pouvoir accéder au programme de son choix.

Activer son CPF

Tous les actifs disposent d’un Compte personnel de formation qui permet d’accumuler des points, convertissables en euros et qui peuvent être utilisés pour financer une formation. Ce dispositif de financement public, modifié en 2018, s’inscrit dans le cadre de la formation continue. Il peut être activé à tout moment que la personne soit salariée, travailleur indépendant ou demandeur d’emploi. Si le montant acquis n’est pas suffisant, une participation peut être accordée par l’employeur ou par un organisme complémentaire.

Il existe d’ailleurs des dispositions particulières pour les personnes âgées de 50 à 54 ans inscrites à Pôle emploi afin qu’elles puissent utiliser leur CPF avant la retraite et ainsi éviter de perdre leurs droits.

Financer sa formation dans le cadre professionnel

Les salariés du privé ou du public peuvent se former pendant ou en dehors de leur temps de travail  par le biais du Congé individuel de formation pendant une année  à temps plein, ou 1 200 heures à temps partiel, dans le but d’atteindre une certification professionnelle.

Ce dispositif est un droit qui s’applique sous certaines conditions. L’employeur ne peut donc pas le refuser mais a la possibilité de le reporter dans le temps. 

D’autres solutions existent au cœur de l’entreprise pour financer une formation. Il est possible de recourir au Plan de développement des compétences (PFE) pour financer les frais de formation des salariés et de les rémunérer ou à la Formation hors temps de travail (FHTT) qui donne aux salariés en CDI dans le privé la possibilité de suivre la formation de leur choix.

Des solutions existent pour les demandeurs d’emploi

Les demandeurs d’emploi et certains créateurs d’entreprises peuvent se faire accompagner par le Pôle emploi dans leur projet de formation.  Pour obtenir un financement, le projet va  devoir être évalué et validé par un conseiller avant d’être présenté devant une commission.

Mairies, conseils régionaux ou encore l’Aide individuelle à la formation (AIF) vont alors être sollicités pour financer la totalité ou une partie du coût du programme pédagogique. 

Sandrine Youknovski

Recommandations